Trotteuses

2014 — 39′59″ — HD

En hommage à Jean-Claude Deshons, l’ami disparu, François Rouan écrit un texte pour trois personnages, Una, Due et Tre. Au cœur des monologues et des dialogues, qui abordent les thèmes de la mort, de l’amour et de la politique, affleurent des préoccupations autobiographiques.
Le peintre expérimente une grille temporelle fondée sur des « tentures » d’une minute chacune.
Réalisées à partir de tournages et de films argentiques surimpressionnés, ces tentures se composent d’images découpées, reconstruites et tressées.