Clamouse

2003 — 11′43″ — DigiBeta

Premier film réalisé par François Rouan, Clamouse a permis au peintre de faire intervenir dans son travail les dimensions du mouvement et de la durée. La caméra, en balayant lentement des photographies de la « grotte » féminine, et des peintures, invente un voyage à travers l’étendue d’une suite de contrées contrastées, comme les boyaux et les salles désertes ou surornées d’une grotte imaginaire — un noyau d’images obscures dépliées par le mouvement de la lumière.